LES RÊVES

Ses rêves ... NOS rêves

"Arthur Lincoln Pauls avait des rêves dont il parlait, des rêves qu’il ne pouvait réaliser seul, des rêves que nous pouvons concrétiser petit à petit……

Il considérait les ortho-bionomistes comme faisant partie d’une grande famille ayant un même but, un même idéal.

J’aimerais vous rappeler quelques phrases qu’il prononçait souvent :


- Toujours, souvenez-vous que l’Ortho-Bionomy® est pour tout le monde et pas seulement pour les «personnes élues ».
- L’Ortho-Bionomy® est une manière d’Être, une atmosphère de compassion et d’amour
- La vraie compassion n’a pas de jugement, c’est assister et accepter l’autre comme il est et s’adapter à sa réalité, c’est cela l’amour inconditionnel.
- Sachez rire de vous-même, observer la folie autour de vous et peut-être vous allez comprendre… même s’il n’y a rien à comprendre…


Ses rêves, il en avait plusieurs :

- Faire des stages pour les enfants, ne sont-ils pas notre futur ?

- Développer l’ Ortho-Bionomy® avec des handicapés, il disait toujours que la communication aurique avec ces personnes est excellente.
- Apporter l’ Ortho-Bionomy® dans les pays en voie de développement.
- Faire des études sur des enfants qui ont des scolioses ou des déformations.
- Créer des liens et des centres où les ortho-bionomistes peuvent partager et s’entre-aider.
- Diffuser l’ Ortho-Bionomy® à tous, petit et grand, jeune et moins jeune, riche et pauvre…

Certains l’ont connus d’autres n’ont pas eu cette chance, mon désir est que chacun puisse percevoir à travers ceux qui l’ont rencontrés, un peu de son essence et de sa sagesse.

Il a quitté son enveloppe terrestre il y a déjà 21 ans mais il reste présent dans nos cœurs, nous guide et nous inspire à continuer son œuvre.

Merci à toutes celles et ceux qui continuent à promouvoir l’ Ortho-Bionomy® autour d’eux, il ne s’agit pas que d’en parler, il faut aussi agir dans le respect de soi et de l’autre, dans l’écoute et l’accompagnement."

 

                                                                                      Michèle Litzistorf